Bien que violet soit un peu excessif

Une fois de plus, encore un oiseau discret à découvrir sur les bords du littoral. Entre rochers, balanes et embruns, il faut dire que le Bécasseau violet passe vraiment facilement inaperçu.

Bécasseau violet- Crédit David LEDAN
Bécasseau violet- Crédit David LEDAN

 C’est à la Pointe de Penvins à Sarzeau que vous aurez le plus de chance de débusquer le migrateur descendu du Nord (Scandinavie, Sibérie, Groenland ou plus vraisemblablement Spitzberg). Le mystère des Bécasseaux violets reste entier, enfin des milliers de kilomètres le sépare de son aire de nidification. À Penvins, ils ne sont jamais nombreux entre 1 et 3 individus passent l’hiver jusqu’en avril ; planqués parmi les autres bécasseaux plus visibles.

Bécasseau violet- Crédit David LEDAN
Bécasseau violet- Crédit David LEDAN
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s