La métamorphose des joues d’or

 

Grèbe à cou noir en plumage internuptiale
Crédit photo : David LÉDAN

Durant tout l’hiver, le Golfe du Morbihan accueille une bonne diversité de grèbes. Les Grèbes castagneux, énergiques petits plongeurs ne quittent pas les digues et les bassins. Les grands Grèbes huppés s’immergent plus souvent loin sur le plan d’eau. Les jougris sont très rares et préfèrent rester loin dans le Mor-Bras.

Grèbe à cou noir en plumage nuptial
Crédit photo : David LÉDAN

Restent les petits noirs et blancs : si quelques Grèbes esclavons tentent de passer inaperçu, la majorité d’entre eux sont des Grèbes à cou noir. En plumage d’hiver, ils sont assez tristes mais dès la mi-février, leurs joues se parent de paillettes d’or … à découvrir absolument.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s