Entre flots et embruns, balade avec des coureuses d’écume

mouette-sabine
Mouette de Sabine-adulte, 5 miles large DAMGAN photo : D.LÉDAN

Septembre, la migration bat son plein. Certains pressés ont déjà rejoint les terres africaines, d’autres flânent encore en chemin. Les précautionneux survoleront uniquement la terre ferme, les aventuriers suivront le littoral, les fous furieux braveront l’océan et le Golfe de Gascogne.

mouette-sabine-vol-dos
Mouette de Sabine, 5 miles au large de DAMGAN, photo : D.LÉDAN

Au large de notre Golfe tranquille, les puffins surfent entre les vagues (voir la grande boucle des puffins). Les Mouettes de Sabine, elles, se jouent de l’océan. Entre les hautes terres arctiques et le Sud de l’océan Atlantique, Ces équilibristes se moqueront des embruns. Elles cueilleront çà et là dans l’écume des vagues fâchées, les petits poissons que l’océan leur offrira…

Au large des côtes de Damgan, Ambon, Sarzeau ou Locmariaquer, scrutez les vagues et les ailes blanches…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s